Sorti il y maintenant une paire d'annĂ©e, ce disque a connu un tel succĂšs que beaucoup ne le possĂšdent qu'en cassette : la rumeur veut que les auteurs en aient volontairement produit une quantitĂ© rĂ©duite. Toujours est-il que les chansons qu'il contient sont trĂšs sympathiques. Ah ! Madame, dont vous ne trouverez pas les paroles ici (mais vous les connaissez
) s'impose de plus en plus en rigodon comme en bal (et mĂȘme au Kursaal
). Les autres morceaux n'en sont pas pour autant dĂ©nuĂ©s d'intĂ©rĂȘt, que leur musique soit originale ou empruntĂ©e Ă  des airs populaires, comme c'est le cas pour Le Diabolo Flamand (qui fait quand mĂȘme mal aux cheveux le lendemain matin) bĂąti sur Ah ! Le petit vin blanc ou Bergues revue et corrigĂ©e dont la mĂ©lodie et celle des P'tits papiers. Enfin, il est salutaire de constater qu'Ă  Bergues les carnavaleux n'oublient pas leur gĂ©ant, puisque La Chanson du Reuze fait honneur Ă  l'Electeur de Lamartine. Au fait, ne serait-il pas assis Ă  cause des diabolos flamands celui-lĂ  ?


Bergues revue et corrigée

Laisser chanter les masquelours
C'est des chansons qu'ils aiment bien
Et tout ça pour une kronenbourg
Ou bien un verre de vin

A capella, place Gambetta
Ou en chorale, rue nationale
MĂȘme en solo, dans les bistros
Chantons en choeur

Laisser chanter les Berguenards
Car ce sont de joyeux gaillards
Laisser chanter tous les berguois
Ils ont d'la voix ?

Chansons paillardes prĂšs des remparts
Chansons d'amour prĂšs des deux tours
Et chansons drĂŽles, chez Tan'che Bol
Chantons en choeur

Devant chez Legros, tu chantes faux
A la tĂȘte d'Or, tu chantes encore
Dans les chapelles, tu chantes Gospel
Chantons en choeur

Chants populaires pour la derniĂšre
Car c'est Ă  Bergues le final
Sans oublier les principales
Du Carnaval.


Le Diabolo Flamand

REFRAIN

Ah! L'Diabolo flamand
Qu'on boit dans les chapelles
On s'ramasse une gamelle
Dans la ville de Vauban

Du houle et d'la primerose
T'attrape vite la cirrhose
Mais tu ne risques pas grand chose
Si tu veux découvrir
Ce breuvage charmant
Commande donc un diabolo flamand
Ce mélange savant, incite souvent
A faire la fĂȘte
Si on en boit deux, on est amoureux
Ca vous tourne la tĂȘte
Si tu prends la route
Rien d'tel qu'un casse-croûte
Viens donc chez Joël
Tout est préparé
Un bet'che pouddingue
Ou bien une bonne pinte
Et avec tout ça
Tu peux démarrer.


Le Chapeau bien fleuri

Depuis des mois, je le pouponne, je le caresse, je le bichonne,
Je vais tout droit chez Platevoet, tant pis pour c'que ça me coûte
Et tout ça , c'est sĂ»r, c'est pour ĂȘtre le plus beau
Du beffroi, on doit me voir du haut.

REFRAIN

Avez-vous vu le chapeau de fifi
C'est un chapeau, un chapeau bien fleuri
Sur le devant, j'ai piqué des roses, des pùquerettes,
Pour que de loin, on puisse me reconnaĂźtre
Pour ĂȘtre original, il l'est, ça j'vous l'jure
Ce n'est pas le noud, le noud de n'importe qui
A carnaval, tout Bergues rĂ©pĂȘtera bientĂŽt

Le jour de la Bande de Bergues, là j'vous le jure ça, ça m'énerve
Car il est trÚs défraßchi aprÚs toutes ces sorties
Alors tout de suite, il faut lui prendre l'air
L'avant bande, ça commence d'vant chez ti pierre.

REFRAIN

AprÚs le rigodon chez Vasseur, sur un fût, tu poses tes fleurs
Au commerce dans le café, elles deviennent vite fanées
Heureusement arrivé à la salle Looten
Plus jolies mes roses, elles redeviennent.

REFRAIN


Masquelours je vous aime

Si un jour, les Berguenards m'viraient
J'oublierai jamais d'oĂč que je suis nĂ©
Et le jour du Carnaval, mon cletch charlot j'mettrai
Je buverai de la biĂšre Ă  gogo
J'aurai toujours une bonne pensée pour l'CÎ
Que m'importent mes problĂšmes
Masquelours, moi je vous aime.

MĂȘme Ă  la bande de Saint-Pol
J'mettrais mon piche sur mon Ă©paule
Si tu me le demandais
MĂȘme Ă  la bande de Malo
J'irais pas dans les bistrots
Si tu me le demandais
MĂȘme Ă  la bande de Wormhout
J'irais pas avec les prouts
Si tu me le demandais
MĂȘme Ă  la bande de RosendaĂ«l
J'la f'rai mĂȘme sur un cheval
Si tu me le demandais
Et mĂȘme Ă  la bande de Bergues
J'irais mĂȘme pas chez JoĂ«l
Si tu me le demandais

MĂȘme si un jour, tu voudrais m'Ă©pouser
Et si un jour, t'as un petit bébé
Que m'importe mes problĂšmes
Masquelours, moi je vous aime.


La Chanson du Reuze

Bergues a com'tout pays flamand
C'est peut-ĂȘtre peu de chose
Un grand Reuze papa géant
Quelque chose de grandiose
Quand il se promĂšne en ville
Sans se faire de bille
MĂȘme les vieilles filles
Tout le monde est sur pied
Et l'on dit heureux qui verra
le grand Reuze papa Berguois.

REFRAIN

Faudrait voir com'ils s'balancent
Notre grand géant berguois
Il a la mine souriante
Et met tout l'monde en Ă©moi
Avec son chapeau haut d'forme
Et son grand superbe parapluie
Tout l'monde l'acclame
On le proclame
VoilĂ  le Reuze, voilĂ  le Reuze
VoilĂ  le grand Reuze papa berguois

Pour la fĂȘte du Mardi gras
On apprĂȘte sa toilette
Sa rodingote, ses souliers bas
Son col et ses manchettes
Place de la république
Et lĂ , tout l'monde rapplique
Le Reuze magnifique
Comtemple le marché
Et quand 2 heures sonnent au beffroi
Les coeurs sont de nouveau en joie
Pendant l'année 1830
Quand Bergues Ă©tait en fĂȘte
Les dames portaient le béguin blanc
Les hommes, col et manchettes
L'dimanche de la Ducasse
Le soir sur la Grand-Place
Tout l'monde Ă©tait cocasse
En dansant l'polka plac
Puis, au son de l'accordéon
Chacun chantait sa p'tite chanson

REFRAIN

Faudrait voir com'ils s'amusent
Aujourd'hui comme autrefois
Avec leur mine souriante
Ils sont heureux comme des rois
Avec leur chapeau haut de forme
Et leur grand superbe parapluie
On les réclame, on les proclame
Pour toutes les fĂȘtes, ils sont en tĂȘte
Ce sont toujours de vrais joyeux Berguenards


 
chansons/bergues/knr.txt · DerniÚre modification: 2019/01/30 23:10 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki