chezmoncousin.jpg

Le grand secret

à tout le monde ou dis pas ça à moi et pas un mot là d'ssus !

L'aut' jour j'vais su' l'marché
J'en croyais pas mes yeux
Personne il le savait
Pout l'monde faisait mine de.
ParaĂźt qu'il a rev'nu
Mais on sait pas de d'oĂč
Faut di' qu'il en a vu
C'est pas Ă  cause de nous.

Moi je voudrais pas dire
C'est pas pou' di' du mal
Non mais i' faut pas rire
C'est quand mĂȘme pas normal.
Non mais tu l'as pas vu
Il exagĂšre un peu
Ran ! L'aut' fois dans la rue
J'ai fais ni une ni deux.
Un jour c'Ă©tait la nuit
Ouais mais c'est pas pareil
Bein lĂ  qu'est-ce qu'on a ri
Moi ça 'casse les oreilles.
T'as pas lu dans l'journal
Non mais y a rien Ă  dire
Tu sais j'ai pas l'moral
Ma soeur elle a eu pire.
Bon on en parle p'us
Mais c'est la derniĂšre fois
Lui ! C'est un trou du cul
Ca f'ra juste trois mois.
J'en ai plein mon garage
Mais i' faut qu'j'en achĂšte
Lui i' fait pas son Ăąge
Mais qu'est-ce qu'il a l'air bĂȘte !
J'ai rien Ă  racaonter
Non mais t'as pas su ça ?
Non mais rien qu'dy penser
Un gros caca comme ça.
Elle a tombé enceinte
Ouais bein si tu savais
Elle habitait 'tite-Synthe
Ouais bein ça j'm'en doutais !
Vu comme il est parti
Il est pas arrivé
Il est pas lĂ  d'rev'nir
Mais j's'rais pas étonné.
Un jour si tu l'revois
En plein milieu d'la rue
ParaĂźt qu'maint'nant i' boit
Deux mois qu'elle s'est oas r'vue.
Si t'aurais écouté
Bein ça j'en étais sur
C'est pas faute d'y penser
Hein ! Lui qu'est-ce qu'il est dur !
Il est passé à ça
Mais moi j'l'attends toujours
Et l'aut' elle dit ça
MĂȘme qu'il lui fait la cour.
I' joue comme une casserole
Ma femme elle a eu ça
rhan ! Il a pas eu d'bol
Il était haut comme ça
Et i' z'ont fait combien ?
Son nom j'm'en rappelle p'us
Ah non lui c'est pas l'mien
ArrĂȘtez j'en peux plus
Bon bein j'vais y aller
Tu bois un dernier coup ?
Euj'voudrais pas t'forcer
mais bois un dernier coup.
Eh j'ai la route Ă  faire
N'en fais pas une montagne
Ouais ben si t'as p'us d'biĂšre
J'prendrais bien du champagne.

De quoi j'me mĂȘle ?
Maint'nant j'trouve que ça suffit !
C'pĂ©kedemĂȘle d'expressions qui sont d'ailleurs qu'ici.
Tu pourrais p'tĂȘt
Un peu parler dunkerquois
Alors t'arĂšque
Ou t'auras Ă  faire Ă  moi!

Est ce que j'me s'rais pas fait avoir ?

Depuis deux mois tout l'monde y court ses patt'en bas
On est tous prĂȘts Ă  ahceter n'importe quoi
Moi pou' claquer, moi pou' claquer mes derniers ronds
Dans des vrais djops j'ai troué la solution

[REFRAIN]
On trouve de tout
Sur le marché
Ontrouve de tout
Sur le marché
En cherchant bien
Moi j'ai trouvé
Un reup Ă  CĂŽ-Pinard pou' deux cents balles
Et un prout Ă  Jean ba't dans son bocal
Un conseil Ă  Pito inestima-able
Et une bite Ă  Millot inaborda-able
Un reup Ă  CĂŽ-Pinard pou' deux cents balles
Et un prout Ă  Jean Ba't dans son bocal.

Y'a tout qu'est mis copeverbolle sur des Ă©tals
Des batches en black dans des frit'pots de carnaval
Des snoupres en plĂątre, et des nains d'jardin z'aribo
L'disque d'morue sous la queue Ă  Paulino.

[REFRAIN]
Un conseil Ă  Pito indispensa-able
Et une bite Ă  Millot intermina-able

Y'a pleins d'trucsqu'on trouve uniquement que qu'Ă  Dunkerque
De briquets Ă  le pompe ou une pipe bien plus chouette
L'cadran d'la tour et des brelles Ă  berlou
Des peules d'aboire Ă  Batiche comme un trou.

[REFRAIN]
Un conseil Ă  Pito impitoya-able
Et une bite Ă  Millot infatigua-able

On voit des coptche-rases qui cherchent des merlans
Des cale-madames qui snustrent tous les sent-bons
Et Delebarre qui cherche pour des homards
Des berguenaeres qui cherchent des berguenaeres.

[REFRAIN]
Un conseil Ă  Pito Ă©pouvanta-able
Et une bite Ă  Millot abomina-able

Tikleck

C'est l'histoire Ă  Tikleck qu'Ă©tait pilote de ligne
Il avait une casquette et des belles ray ban bleues
Une chemise blanc Ricard et une cravate Ă  lignes
pou' fai' des shifts en bus Ă  la STDE.
Su' son itinĂ©raire i' s'arrĂȘtait plus souvent
Aux bistrots que d'vant les arrĂȘts d'bus normals
C'Ă©tait soi-disant cause qui d'vait donner des sous
RĂ©gler un taillebouck ou ach'ter un journal.

Il avait une passion qu'il partageait avec
Titad'sable et consort dans les bistrots du port
C'est sucer du rosé jusqu'à l'avoir avec
Et p'us savoir arquer que en tirant des bords.
I'payait des tournées cause qu'il aimait tout l'monde
Et mĂȘme Ă  lui et aussi Ă  tire larigot
Un chien 'vec un chapeau ou une poule peint en blonde
C'Ă©tait pou' lui l'aubaine d'rincer ces deux chicots.

c'Ă©tait un as du manche et d'la pompe Ă  pression
I' racontait des histoires à St Exupéry
Dans la mousse d'sa pinte dessinait un mouton
Et i' buvait comme ça tout plein de bergerie.
Et tout l'monde i' riait quand i' faisait l'avion
Au milieu des buveurs et des joueurs d'belote
Tirant des pintes de rire, sans jamais d'addition
I' disait CĂŽ-Pinard tu vas faire cĂŽ-pilote.

Un jour sur la piste d'envol du boulavard Saint Barbe
Il a mis tous les gaz Ă  fond Ă  fond Ă  fond
Et il a décolél au nez et à la barbe
De ceusse qui croyaient pas qu'son bus c'est un avion
Maint'nant il est au paradis des dunkerquois
I' conduit des nuages au d'ssus d'la Citadelle
Il emmĂšne CĂŽ-Pinard Jean Bart et St Eloi
Faire des streules de meuchkes au d'ssus d'la P'tite Chapelle.

Je drivais

Je drivais dans
Je drivais dans les rues d'Dunkerque,
Du bout d'Rosendaël à Coudekerque.
Au Mail je vis,
Au Mail je vis un beau p'iti cĂŽt'che
J'fis mat'che avec et et j'lui volais un zĂŽt'che. (bis)

Comme chacun fait,
Comme chacun fait avec les femmes,
Je l'invitais
J'l'invitais Ă  snustre mon wamm.
Elle mit le trou
elle mit, le trouvant trop craspeck,
Un coup d'berguenare sur son neck. (bis)

Elle en fit une,
Elle en fit une affaire qui mousse
je m'retrouvais
Je m'retrouvais au calebousse.
Si t'as l'coup d'foudre,
Si t'as l'coup d'foudre au Mail 'tit frĂšre,
Sors surtout pas ton p'tit paratonnerre. (bis)

Johny good bite

I' s'appelait Diche Van de pite
On l'appelait Johny Good Bite
Il aimait la belle musique
Elvis Presley et sa clique.
Il avait ne grosse banane
Un peu blĂšte au d'ssus d'son crĂąne
Des bottes de cotboy indien
Tout en cuir américain.

[REFRAIN]
Johny good bite, i' f'sait le figueman
Mais toute la ville connaissait sa banane.

C'était un sacré chanteur
I' connaissait tout par coeur
Avec un p'tit coup dans l'nez
I' chantait tout en anglais.

Avec sa tĂȘte de racaille
I' f'sait peur Ă  tous les chailles
D'la basse ville jusqu'aux Glacis
Tout l'monde avait peur eud' lui.

Tous le week-end i' drivait
Bien pomponné bien peigné
I' f'sait r'luquer sa banane
Dans toutes les boites de La Panne.

C'était un sacré danseur
On peut dire qu'c'Ă©tait l'meilleur
I' f'sait des trucs avec ses g'noux
Et des bazars avec son cou.

Mais un jour il a fini
Au calebousse toute une nuit
Et sa mÚre pou' p'us qu'ça dure
Ah mis un pùle dans sa fégure.

Le tombeur eud Malo les bains

Faut l'voir pour le croire dÚs qui fait rien qu'ça beau
Qu'les cotches elles gigotent dans leu' p'tits maillots
Des tetches comme dans les beaux rĂȘves Ă  Millot
Y a pas plus fringant que l'tombeur d'Malo.
Il est taillé comme un toréador
Il a un buc gonflé au pastador
Il est bronzĂ© mĂȘme Ă  son trou du cul
A cĂŽtĂ© d'moi i' fait fort “m'as tu vu ?” Il a des dents comme les falaises de Douvres
I' suce du zuteboum et smake des snoupres
I' parle en gliche avec l'accent d'Namur
Avec un sourire dans l'coin d'sa fégur.
Quand i' veut aborder un beau p'tit lot
I' sait tout de suite trouver les mots qu'i' faut
L'pied en avant les pouces dasn son maillot :
“Ca dit ma poule tu peux m'appeler Millot !”

[REFRAIN]
Avec son sourire enjoliveur
Son p'tit coeur qu ibat pou' du beurre
Avec ses noeils qui clignent pour un rien
VoilĂ  l'tombeur, bein c'est l'tombeur d'Malo les bains !

Don Juan à cÎté c'est un campeur
Un gamin, un anglais, un amateur;
Millot i' s'rappelle p'us d'tous les quatre heures
Qu'il a croqué entre 5 et 7 heures !
Alors il Ă©crit tout sur un papier;
Les noms, les yeux, les tetches, la tailel des pieds; Toutes celles qu'il a emmené au paradis
Ben faut qu'il les couche aussi par Ă©crit.
Mais un jour qu'i' f'sait l'beau Ă  l'Espadrille
En tenant sous chaque bras un paquet d'filles
Sa femme est v'nue avec Alain Proviste
Donner son packt'che et tous les noms d'la liste !
Y a pas d'morale Ă  cette triste histoire
Mais un conseil cause quand t'as pas d'mémoire
Qu'tu fais des listes pou' faire les commissions
Te trompes pas d'liste ou restes Ă  ta maison.

La femme Ă  Fretche

C'Ă©tait une fin d'dimanche aprĂšs-midi,
Alors que l'jeu d'bouchon Ă©tait fini,
Quand sur le zelt'che asteur elle a monté
Uteste clet'che et tout bien pomponnée;
Mais c'est pas pou' son tour de taille
Qu'tout l'monde l'a Ă©lue miss jeu d'Mail !

[REFRAIN]
Ah c'qu'elle est belle la femme Ă  Fretche
Ah c'qu'elle est belle la femme Ă  Fretche avec ses tetches
Mais ça vaut pas la femme à Diche
Mais ça vaut pas la femme à Diche avec son piche !

Au Kursaal, au bout du bal du bout d'l'an
C'est là qu'ça carriÚre commença vraiment
Leck au maire, au ministre c'est pas banal
Encore moins en plus au conseiller régional;
Et c'est parc'qu'elle a goût à speck
Qu'il l'a fait Ă©lire miss Dunkerque !

Au Lido sûr qu'elle l'a bien descendu
L'grand n'escalier, dommage c'Ă©tait su' l'cul.
Pourtant elle s'avait sacré entrainée
Au phare d'Dunkerque pendant toute une année;
Mais on l'a pas Ă©lue miss France,
Car elle est née sans piche pas d'chance !

Slove

On s'est rencontré dans la p'tite salle des trous d'balle
D'oĂč qu'ça sent bon l'rouge Ă  lĂšvres et d'oĂč qu'ça sent l'senbon
T'Ă©tais pendue Ă  un veint'che en joueur d'football
Et moi Ă  une reine de la farce et du jambon.

[REFRAIN]
Tu m'as fais ton p'tit manĂšge pom pom
Et mon sang n'a fait qu'un tour !
Mais comme il a attrapé l'pompon
Il a fait un deuxiĂšme tour !

T'étais pile poil déguisée en panthÚre sauvage
Y' avait mĂȘme pas une tache su' ton clet'che cousu main
Moi j'Ă©tais en Raymonde avec mon beau corsage
Les faux tĂštches Ă  ma Tante, le vrai piche Ă  Parrain.

T'étais belle comme un astre une vrais beauté pure
'vec un mulebat'che en soie pou' faire prout dedans
Moi j'avais mes chaussettes avec des belles rayures
Et mon sourire d'rider avec seulement deux dents.

T'avais des yeux magnifiques, j'sais p'us dir' combien
Qui f'saient du gringue Ă  moi en m'jetant des regards
Pou' rester kouac j'faisais un effort sur une main
Pensant Ă  une chose triste pou' pas qu'mon coeur i' part.

J't'ai dis : “Madame c'est dingue c'que l'champagne vous rend belle”
Ca t'as étonnée cause t'avais pas bu une goutte.
En disant “Oui mais moi bein j'ai bu keur de coupes.”
J'ai senti qu'lĂ  j'allais m'ramasser une gamelle.

Quiz Ă  pipite

T'as vu Pipitte i' s'a marié contre une rien belle moch'té
Elle a un countre que tu dirais un chou fleur d'fin d'marché
Des tetches couleur beute frit, pour dueler parterre,
Et un preut qui schtinke fourni comme une champignonniĂšre. (bis)

Depuis asteur ben not' Pipitte c'est dev'nu un milor.
Sur ses tartines de coukestuutes i' met du Pastador.
L'berguenard tu l'vois plus au marché faire des frets,
Not' menheer habite Malo, bien loin d'chez Colewette. (bis)

Tu peux le voir Ă  l'estacade ou alors dugue du Breack
Dasn sin uteuste best clet'che i' fait son clottebreck,
Avec ses seaux pleins d'vers de cĂŽte mĂȘme en hiver,
Qu'il vend Ă  tour de bras aussi cher qu'chez Duviller. (bis)

Voulant en avoir le coeur net j'l'ai suivi tout un jour.
J'ai rien vu d'la plage mais j'ai fait un sacré toureloure.
Son secret c'est sa femme et c'est vrai j'l'ai vu faire,
Elle caque des vers aussi longs qu'le piche Ă  'tit Bert. (bis)

Trou d'mémoire d'éléphant

J'me souviens trÚs bien qu'j'ai eu un trou d'mémoire
C'Ă©tait un mardi Ă  la bande de Malo
Y avait CĂŽ-Pinard avec son cul tout noir
Asteur j'me rappelle tout, c'Ă©tait fort rigolo.
Y avait cette belle gamine qui suçait du Ricard
Avec sa grosse moustache en plein milieu d'son dis
Son nom c'Ă©tait Justie ou bien plutĂŽt Edgar
Il Ă©tait su' l'comptoir en train d'nager su' l'dos.

Y avait c't'agent d'police avec son peignoir rose
Avec sa canne Ă  pĂȘche qui siflait dans ses doigts
Et p'is Alex Dupond avec son grand orchestre
Et un bonhomme de neige avec une pipe en bois.

Y avait c'grand veint'che en vert qu iarrĂȘtait pas d'leuler
On v'nait d'lui camucher ses 24 nains d'jardin
Il Ă©tait ouredeul pire que quand Constance
Elle va chercher son bleck'che au cinéma Pathé.

Y avait Jacques Yvart c'est un fameux gaillard
C'est un bon gamin surtout quand i' s'arrĂȘte de chanter
Mais on peut pas dire que c'est un grand buvard
Jamais plus d'25 pintes et dix ricards d'affilée.

Y a oĂč j' m'rappelle plus c'est ce fameux dimanche
OĂč i' y avait Eric Bourg qui chantait tout en anglais
Pour un frÚre d'la cÎte j'trouvais ça fort étrange
J'ai vite appellé Pito, i' m'a tout d'suite soigné.

Maintenant j'suis Ă  Bailleul si tu veux passer m'voir'
Si c'est pou' dire Bonjour es que j'peux compter su'
Qu'tu m'ramĂšnes une boite d'un kilo d'doigts d'Jean Bart
Si c'est pou' m'emmerder tu peux t'les foutre au cul.

Au marché

[REFRAIN]
A Dunkerque, au marché si tu fais ton tour
Pour acheter d'la salade, des topinambours
Des chaussetes magnifiques, ou du hachis d'cheval
Des bombecs en sac d'une tonne, des trucs pour carnaval
Ca tu vas tout trouver sauf si tu cherches l'amour.

Mitche elle vend des beaux boutons sur l'marché d'Dunkerque
Des pou' les pulls pou' les ch'mises et pou' les braguettes
Elle n'a de toutes les tailles et de toutes les couleurs
Surtout su' sa fégur et p'is sur son quatre heure.
Tout à cÎté d'son cramtche i' y a celui à Nouille
Avec un nom comme ça i' vend des paires de bas
Des chaussettes en tout genre et avec sa p'tite bouille
On lui donnerait l'bon dieu contre une culotte Ă  pois.

V'là qu'Mitche elle est tombée amoureuse de c'garçon
Qui entre nous a une drÎle de réputation
C'est un vilain rider un coureur de quatre heure
Y a que su' l'chemin d'fer qu'il pas pas 'core passé asteur.
Mitche elle cause d'ça avec Cassetout un p'tit peu
Car sauf pou' les assiettes il est d'fort bon conseil
Il lui dit ma fire si tu veux un amoureux
Avec c'chaud lapin lĂ  bin tu vas faire capseil.
br> Comme l'amour est aveugle qu'elle voit pas une longueur
Elle dit : “Casse tout casses toi, tu racontes tout des cracs,
Toi quand ton coeur i' part c'est toujours pou' du beurre
Pou' toi l'amour vaut moins que d'la vaisselle en vrac !
” Alors la v'là en train de faire matche à son voisin
Qu iest fort occupé avec des bas d'nylon
Elle lui dit “Dis don' Nouille, est ce que tu voudrais bien
Faire talire taloure à deux dans ton camion ?”

Nouille i' s'fait pas prier vu qu'il adore la Bande
Et v'lĂ  d'jĂ  Mitche en train d'montrer son magasin
Les boutons Ă  son cul et ses tetches qui pendent
Son preut qui sent l'sembon et la moule au gratin.
Devant Mitche tout en poils Nouille est un brin cazin
MĂȘme son zwetche i' fait c'lui qui va Ă  la piqĂ»re
I' dit Mitche toi tu crois que j'fais ça comme pour un rien
Mais lĂ  vraiment c'est comme aller contre nature !

Pou' tapisser

Si tu veux poser du beau papier peint et faire des beaux lés
I' faut nom d'un chien savoir faire du pap pou' qu'c'est bien collé
Faut un gris pinceau pas un potebĂšze
Pour Ă©taler l'pap sans fair' des grumeaux
Pou' l'papier Ă  frise Ă  fleur ou Ă  fraise
Faut du sneutecale sans creute pou' qu' soit beau.

[REFRAIN]
Mais un bon conseil qui fait des merveilles
MĂȘme si t'as un pap qui peut tout coller
Du pap j'en colle deux pou' les amoureux
Du pap jean colle deux pou' les amoureux
Si tu veux qu'ton ménage i' fait pas capseille
Demande Ă  ta femme de pas v'nir leuler
Demande Ă  ta femme de pas v'nir leuler
Bein sinon gamin tu vas t'engueuler !

Si tu met trop d'eau dans ton grand seiau ou dans ton pissepote
T'auras tout des blozes et des mu' plein d'beuts tout autour d'ton cote.
Si tu vas ach'ter ton pap chez calot'che
Su'tout tu lui d'mandes de la colle uhuh
Pou' r'coller la jambe de bois Ă  Manotche
Ou son streut'lape pou' quant elle se s'ra r'vu.

Faire du bon pap c'est comme la mailonaise, faut croire au bon dieu
I' faut pas fair' ça quand t'as les anglaises qui piquent à tes yeux
I' faut ĂȘt' tranquille orĂšs d'ton robinet
Sans aucun souci et pas coicasin
et quand t'as ton pap tu fais d'la fumée
Bein pou' met' au courant tous tes voisins !

La femme Ă  roberts

C'est l'histoire d'la femme Ă  robe - air - femme Ă  Robert
Maintenant elle vit Ă  la colle - air - ah la colĂšre
Avec un chaille de St Pol - air - deux seins polaires
Du maquereau il a l'habit - air - il a la biĂšre.

Lui i' suit une mauvaise pente - air - mauvaise panthĂšre
Il a l'anarchie dans l'Ăąme - air - chie dans la mer
Il a fait tout péter en Corse - air - t'es en Corsaire
On l'appelle “LĂ©o le GUN” - air - au legheunaer.

J'reviens Ă  ma femme Ă  robes - air - femme Ă  Robert
Son veint'che c'Ă©tait un saint homme - air - un Saint Omer
Elle lui a laissé l'appart - air - c'est là par-terre
Ca lui fait une sacré jambe - air - sacré Jean Bart.

Cette chanson c'est sûr éreinte - air - sur Air Inter
tous ces paroles tous ces notes - air - tous ces notaires
Me rendent plus que j'voudrais deule - air - j'voudrais de l'air
A vous maintenant d'faire la mĂȘme - air - faire le mĂ©mĂšre.

L'fatigant

Dans la bande y'a un fatigant
Qui veut qu'tout l'monde i' marche en rangs
I garde toujours de gauche Ă  droite
Qu'la premiĂšre ligne elle est bien plate
Tu vas voir qu'un jou eu c'casin
I' va sortir un p'tit calepin
I' va dire : “C'est moi qui commande
V'la la composition d'la bande.”

En plein milieu y'a les cadors
Ceux qu posent pour “LA VOIX DU NORD”
Et puis autour y'a tout le panel
Qui a fait d'la pub pour RTL
De temps en temps juste pour faire bien
On met un Prout ou un Zinzin
Et si y'a p'us d'place pour les noirs
Y z'ont qu'Ă  marcher su'l'trottoir.

En deuxiĂšme ligne c'est plus pratique
Tout l'monde par ordre alphabétique
D'Artebourré à Zigomar
Et j'fais l'appel Place de la Gare
Surtout poussez qu'Ă  mon signal
Sinon devant on tient que dalle
Et vous laissez rentrer personne
Sauf l'gros Diche qui pĂšse une tonne.

Ben moi j'en ai marre de c't'affaire
De cette dérive Sarkozytaire
Qu'on foute la paix au Carnaval
De Neuilly jusqu'Ă  Rosendael
Si t'empĂȘche la bande eud'bouger
Un beau jour elle va s'arrĂȘter
On peut pas faire un tiens-bon-d'ssus
Avec un flic derriĂšre son cul.

Mais j'fais confiance aux dunkerquois
I' sont pas prĂȘts d'marcher au pas
J'préfÚre la bande elle fait des vagues
Et qu'on marche tous en zigzag
Si des gamins t'foutent l'bordel
C'est p'tĂȘt' que t'as du plomb dans l'aile
Ta place ben t'as peur qu'ils t'la prennent
L'avenir c'est eux
. mon caitaine.

L'avant bande

Ce matin c'est pas normal (ben qu'est-ça-dit ?)
Tous ces zÎtches d'carnaval (ben qu'est-ça-dit ?)
Et ce cri dans tout Dunkerque (ben qu'est-ça-dit ?)
“D'oĂč qu'i' sont les Kakestecks ?”

[REFRAIN]
Ca y est c'est l'avant-bande
On s'retrouve tous asteur.
ya des fois je m'demande
Si c'est pas ça l'meilleur.

La musique subventionnée (ben qu'est-ça-dit ?)
A vite fini sa tournée (ben qu'est-ça-dit ?)
C'est Delebarre qui paye un coup (ben qu'est-ça-dit ?)
Y'a plus d'place mais on s'en fout.

Des cocus sur leurs balcons (ben qu'est-ça-dit ?)
Sont contents d'leur position (ben qu'est-ça-dit ?)
D'en haut ils nous interpellent (ben qu'est-ça-dit ?)
Pour qu'on vient dans leurs chapelles.

Des Matantes au Poisson Rouge (ben qu'est-ça-dit ?)
Tirent des biÚres sur tout ce qui bouge (ben qu'est-ça-dit ?)
Nous on fait fort attention (ben qu'est-ça-dit ?)
On résiste à la pression.

Netche et Nitche

[REFRAIN]
Netche c'est un grand pĂȘcheur
Nitche tiens un kramt'che d'fleurs
J'te dis pas le mélange des odeurs
Lui qui pensait toujours qu'son wiche i' sentait l'piche
Il en r'vient pas qu'elle dit qu'son peule i' sent l'glailleul.

A la p'tit école quand c'qui z'étaient hauts comme ça
I's'mettait Ă  causer et bein ! Ca sentait l'caca
Faut dire qu'son pĂšre a lui i' travaillait chez dinoir
Et pis qu'sa mĂšre Ă  elle, elle vendait des urinoirs.

Sont vraiment v'nus en connaissance c'est en jouant aux billes
Elle aimait tripoter ses agates, pas d'bile
On d'vinait dans son r'gard l'intelligence du beustekop
Son coeur battait si fort jusqu'Ă  choper un harteclope.

Eu'l'jour qu'i's'sont mariés elle elle sentait un peu des pieds
Lui pas contrariant i's'dit : bin tiens j'vais pas m'laver
Tout l'monde resta deyors d'l'Ă©glise et mĂȘme eu'l'curĂ©
I'z'ont jamais personne chez eux faut pas s'en Ă©tonner.

Eu'l'jour qu'i'vont mourir y'aura sur'ment pas un chien
Sauf celui Ă  ratesnuf ! mais lui i' sent p'us rien
Tous les asticots du cim'tiĂšre i'cour'ront Ă  toute gite
MĂȘme les voisins i'port'rontplainte pour pollution du site.

[[REFRAIN 2]
Netche c'est un grand pĂȘcheur
Nitche tiens un kramt'che d'fleurs
J'te dis pas le mélange des odeurs
Elle qu ipensait toujours qu'ses seins sentaient l'jasmin
Elle en r'vient pas qu'i' dit qu'ses tet'ches i' sentent rien


Place du Minck

Si t cherches un bet'che d'poisson
Comme du wamme ou du qui sent bon
Alors saute vite dans ton auto
Oublie pas tes pinces à vélo
Et viens vite à l'entrée du port
A l'endroit d'oĂč qu'ça sent si fort
MĂȘme si tu vomis ton quatre heures
Bein ! Diche i' va t'dire qu'c'Ă©tait l'heure.

[REFRAIN]
Te v'là su' l'minck et ça c'est l'endroit idéal
Y a des parfums que tu r'trouves mĂȘme pas au Kursaal
Chez Vanrespaille ou dans la bande de Rosendael
T'as bien l'bonjour mais y a qu'ici qu'ça sent l'trou d'balle.

Sprats beutes platches i' y en a partout
Y a du choix si t'as pris tes sous
Et p'is l'poisson c'est pas pour rien
Dis toi surtout qu't'as rien pour rien
Avant tout regardes bien la bĂȘte
Si c'est stelle t ul'jettes auprĂšs d'sa tĂȘte
T'es pas v'nu lĂ  pou' t'faire rouler
Cor' moins pou' t'faire empoisonner.

Pour la pinte t'inquiĂštes c'est un v'lours
Des bistrots i'n'n'a tout autour
D'la Croix d'Lorraine jusqu'au Cap Nord
Tu chĂŽles en tirant tout des bords
La aussi y a des drĂŽles de z'odeurs
D'prout eu'd'fretche ou de nĂȘche eu'l'pĂȘcheur
Mais avant d'accuser les z'aut'
Jettes donc un oeil dans ta culotte.

Pour ta femme y a aussi d'quoi voir
Un machin qui s'appelle Leughenaer
Mais faut pas qu'tu fasses des complexes
Il est bien trop haut pour ses fesses
Asteur tu peux rentrer Ă  ton kot
Pour faire une codiĂšre ou une mat'lote
Tu r'viendras ici mon p'tit creute
Juste pour r'mett' cent balles dans l'krampeute.

Metche

J'ai connu Metch' Ă  Chateau Coquelle
Elle vendait des frites et du potchevleesch
J'étais plein aux as vu qu'on m'avait donné
Une belle prime pour quitter les chantiers.

Elle a dit à moi : “Qu'est-ce-que lui i' veut ?”
J'lui ai dit : “Ma tante donne c'que t'as su' l'feu
AprĂšs tu m'diras quand c'est qu'tu t'arrĂȘtes
J'te f'rai voir mon anguille sans rĂȘtes.”

Le soir aussi sec, j'ai sorti avec
J'avais mis mon best comme pour la grand-messe
Mais lĂ  oĂč j'crois bien que j'l'ai l'plus Ă©patĂ©
C'est au bouchon quand j'ai fait un complet.

On s'est arrĂȘtĂ© un 'tit coup sous la voute
J'voulais l'embrassr mais elle a fait un prout
Elle Ă©tait honteuse j'ai dit faut pas qu'tu t'gĂȘnes
Tous les jours, moi j'en fais des centaines.

Et dans un blockaus tout prĂšs du tennis
On s'est mis lĂ  d'oĂč qu'ça sentait l'moins la pises
Et de voir la lune par les miradors
Ca m'a fait bander comme un dix-cors.

Quand j'pense aux chantiers, j'ai encore mon crop'
Asteur c'est pas mieux, garde METALEUROP
Pour eux y'a pas d'prime, t'as bien l'bonjour d'Pipite
I' z'ont mĂȘme pas d'quoi d'acheter une frite

Chez Metche !

Les fires

J'aime bien les fires de Rosendael
J'aime bien les fires qu'elles ont des poils Ă  leur trou d'balle
J'aime bien les fires d'Saint Pol sur Mer
J'aime bien les fires qu'ont la taille de guĂȘpe d'un docker.

[REFRAIN]
Mais lĂ  pour l'carnaval
Oui lĂ  mĂȘme dans les bals
Nous on pense qu'Ă  la fĂȘte
Et on a pour ça surtout pas b'soin des doguettes.

J'aime bien les fires d'la Citadelle
J'aime bien les fires qui vont boire leur pinte chez Borel
J'aime bien les fires d'la place Jean Bart
J'aime bien les fires qui rougissent devant l'Leughenaer.

J'aime bien les fires de Leffrinckoucke
J'aime bien les fires qui sourient quand elles font des prouts
J'aime bien les fires eu'd'coudeperte-blanche
J'aime bien les fires qui veulent snustrer mon arme blanche.

J'aime bien ma femme car eu'lend'main
Elle fait du cas surtout si elle voit qu'j'suis pas bien.
J'aime bien ma femme jusqu'au sam'di
Elle fait le gueule quand j'dis que j'vais aux P'tits Louis.

Le Masquelour

[REFRAIN]
Le masquelour monte en premiĂšre ligne
OĂč est'tu masquelour ?
Le masquelour monte en premiĂšre ligne
D'la place de la Gare Ă  la place Jean Bart.

Il a saisi son gros pépin
C'est pas un pépin de gamin

Il a ballé ses 20 bibines
C'est pas d'la bibine de gamine

Il a fait un smeule de klippers
C'est pas du klipper d'amateur

Il a chaussé ses gros souliers
C'est pas des chaussons pour la danse

Chez Borel i' s'boit un p'tit jus
Ca c'est pas du jus de mécouille

Il aime bien ça intriguer
C'est pas une raison pour m'faire chier

Tiens bon la Bande !

Quand i' gratte un coup sa tĂȘte
En passant son coup d'lavette
I' tire sur ses chaussettes
En bouffant ses cacahuĂštes
Quand soudain il entendit
Un truc bizarre autour de lui
En plein dimanche aprĂšs-midi
Vers 4 heures 4 heurs et demi.

[REFRAIN]
Tiens bon la bande
Tiens ton parapluie
Garde ta panoplie
Nous on arrive aussi
Si tu sent qu'ça serre
T'as qu'Ă  t'laisser faire
Tu peux respirer
T'as qu'Ă  lever les pieds.

Quand i' va au Carnaval
Lu qu a toujours la dalle
Claudine elle fait un cake
Pour la bande de Dunkerque<BR
A la fin de la journée
I' comptait tous ses billets
Un gros doigt dans son nez
C'Ă©tait juste pour pas s'tromper.

merci Ă  http://www.masquelour.com/ pour les paroles

 
chansons/chez_mon_cousin/chez_mon_cousin.txt · DerniÚre modification: 2019/01/30 23:10 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki