C

Si le mot cherché manque à la lettre C, voir également à la lettre K.

Cacao

alcoolique. Synonyme « Taf ».

Cadache

cacahuètes (synonyme: pistache). « Mon pê i fait chez Lésieû, y décharge des cadaches , (mon père travaille chez Lesieur au déchargement des arachides).

Cadeule

bénet. « Espèce de grand ca- deule », du Fl kadullen (copains).

Cahutte

cabane, synonyme cot'che, du Pi.

Caffeminnt' ou caffelinnt'

amateur de café.

Cakerlat'

cafard, du Fl kakke (défécation) et lakken (lécher).

Cal

voir « kal ».

Cale

morue.

Calebousse

prison, de l'anglais calabosse (prison).

Cale madame

dame à manières, élégante sans le sou, chichiteuse, du Fl kallen (babiller, jaser).

Calemouille

poupée de chiffon.

Calewicheboone

escargot

Calonnier

calomnier, du Pi.

Camoufe

lumière, lampe, luminion. Pro- viendrait de l'argot des « poilus » de 14-18 pour désigner la lampe qui devait toujours être « camouflée ».

Campeur

moins que rien, ce terme remonte au 19e siècle quand certains dockers peu courageux n'avaient pas de quoi se payer le gîte et dormaient sur les quais sous des tentes faites de sacs de jute.

Camuche

cachette, du Pi.

Camucher

cacher, du Pi.

Candelle

bougie, du Pi.

Canelle-coucke

gâteau à la cannelle, du Fl kaneele koeke (même prononciation).

Cannt'che

croûte, « un cannt'che d' pain » du Fl kantje.

Capeuche

minable. Peut provenir de ca- peuche (capuche en Pi).

Capseille

faillite, « il a fait capseille », du Fl kapseizen (faire naufrage).

Capt'che

croûton, début du pain, capuchon formé d'un sac retourné, du Fl kapje : capuchon.

Capmeuche

bonnet, du Fl cap (coiffe) + muts (bonnet).

Capre

corsaire, du Fl kaeper (pirate puis corsaire).

Carrière

chemin empierré, du Pi (même racine que charrier).

Carretablette

friandise à base de mélasse
synonymes: tablettes, tablettes à café, du Fl karretablette.

Carrewie

pain d'épice «tillache » vendu à la « neuvaine de la petite chapelle », du Fl karrewy (cumin).

à la foire de Dunkerque le « Ca- rousel Salon » était un manège fermé qui avait remplacé le « Carousel à Wanche , (sans moteur) vers 1878. « Faire un m'tit tour su' l'carousel » veut dire faire l'amour.

Carton

serviette d'écolier, cartable. « Oublie pas ton carton » ; charretier « le carton conduit les chevaux sur la carrière », du Pi.

Casin

casse-pieds, importun, du Pi.

Casin-modele

forme accentuée du précé- dent

Casin-gris

encore pire que le précédent

Castonade

cassonade (sucre roux peu raffi- né), vergeoise, Frd.

Castrol

casserole, Pi.

Catchecoucou

soldat anamite pendant la guerre 14. Par extension, étranger bronzé.

Cat'chespele (jouer Ă )

jouer au « petit docteur » (à l'origine, jouer à cache-cache) du FI katjespeel (jeu de petit chat).

Catelame

fatigué, du Fl kattelam.

Cathéchime

cathéchisme, Frd.

Catherinette

mûres. Synonyme « kate- Beille ».

Catrol

voir Katrol.

Causer

« on cause quelqu'un » quand on lui parle (voir également « contre »).

Causse a me ratt'

voir keusse me ratt'

Celle-lalle

celle-lĂ .

Celui-lalle

celui-lĂ .

Cercle

cerceau, du Pi.

Chagrin

personne qui est toujours en train de se plaindre.

Chagrin modèle

forme accentuée du précé- dent, synonyme « saule pleureur ».

Chaud

« T'as chaud à tes reins » ou tout simplement « T'as chaud » (tu peux toujours attendre).

Chesser

sécher, Frd.

Chicons

endives.

Chiffrelu

négligé, du Fl schuferlu.

Choler

aller traîner, aller à la dérive, aller au hasard. Se dit des pêcheurs à la recherche des bancs de poissons ==== « ils cholent la mer , « Il chole sa bosse » (il roule sa bosse), « Il chole la rue » (il traîne la rue), du Pi.

Choleur

celui qui choIe, (surtout le soir), du Pi.

Chomeur

demi de vin rouge. « Un grand chomeur ».

Ciména

cinéma, Frd.

Cimitière

cimetière, Pi.

Cisse

diminutif de Maurice.

Cisse-flute

grand dégingandé. A l'origine, c' était le surnom d'un pensionnaire de l'hospice, du genre filiforme, qui jouait du fifre dans la bande des pêcheurs de Rosen- daël entre les deux guerres et qui devint tambour-major. De Cisse dim. de Maurice + flute.

Claphouck

littéralement coin où on parle « c'est le claphouck » (quelle bande de bavards), du Fl klapen (parler) et hoek (coin).

Claque

casquette, du Fl klakke.

Claquebeusse ou claquebusse

sarbacane à boule (utilisée par les masques et les enfants), par extension, fusil, appareil à boucher les bouteilles. Onomatopée clac ! + Fl busse (boîte, carabine) ou klakkebusse (pétard).

Clèk

petite quantité, restant, impayé « coller un clèk » (partir sans payer), du Fl klik

Clet'che

vêtement, généralement employé pour désigner le travesti de camaval, « t'as mis ton beste clet'che ». (t'as mis ton meilleur habit), diminutif du Fl kleed.

Cleudre

dégingandé, « un grand cleudre » (une grande asperge), du Fl kleuter.

Cleutser

secouer, mélanger, battre les cartes

Clistre

grand niais, du Fl kliester.

Clouk

s'emploie dans l'expression « une poule clouk » (une poule couveuse), du Fl klokken (glousser).

==== Cô: diminutif de François ou de Jacques (Jacobus en Flamand).

Codière

bonne platée, du Pi (chaudron).

CoeĂ»'

s' emploie dans l'expression « mon coeû: i' part » (je meurs de plaisir).

Colebitre

porteur de charbon, du Fl cool (charbon) et bieten (mordre) signifie littéra- lement « le mordeur de charbon ».

Collidor

corridor, Frd.

Commère à café

femme qui passe son temps à bavarder en buvant du café.

Comparaître

comparer, Frd.

Compteur de grains de sel

avare.

Confites Matroze

voir «pages roses », du Fl konfyt (confiture) et matroos (marin) donc « des marins de confiture ».

Consommer

boire, « i's ont fait un accident parce qu'i's avaient consommé ».

Contre

signifie « avec » dans de nombreux flandricismes « contre qui tu te maries ? » (avec qui te maries-tu ?) ; « causer contre quelqu'un » ne veut pas dire qu'on en dit du mal mais simplement qu'on lui parle. Signi- fie également « par rapport à » dans les expressions « il fait froid contre hier » (Il fait froid par rapport à hier) « je vais être en avance contre eux » (je vais être en avance sur eux).

Copenest

nid d'araignées, du Fl koppe (araignée) et nest (nid).

Copespèle

toile d'araignée, du Fl koppe (araignée) et speel (jeu).

Copeverbole (copoverbole)

cul par dessus la tĂŞte. Par extension ==== saoul, du Fl kop over bol.

Cordelle

« pêcher au cordelle » pêcher sans gaule ou tenant le fil à la main, du Picard. « I'jette un cordelle » (il fait une proposition orale, il tend la perche).

Corinthe

raisins secs (quelle que soit leur origine).

Corve (ou Corfe)

panier, du Fl korf.

Cot' boy

cow-boy, « un film eud'cot' boy ».

CĂ´otche

gamine, jeune fille, « mon côot' che » (ma petite cocote), du Fl kootje.

Cotre

agent de police, douanier.

Coubelle (ĂŞtre)

« roulé » (être).

Coucke

gâteau, du Fl koeke (même pro- nonciation).

Couckebâke

pâtissier, surnom de Vande- walle, pâtissier en face du palais de Justice, avant la dernière guerre, du Fl koekebakker (pâtissier, littéralement « boulanger à gâ- teaux »).

Couckeboterom

gâteau tarflne, du Fl koeke botteram.

Couckes cassées

fond de boîtes de gâ- teaux.

Couckepoure

cataplasme Ă  la farine de lin, du Fl koekepoer.

Coukestuk

morceau de gâteau, du Fl koekestik.

Coukestut'

tranche de gâteau, du Fl koekes- tuut.

Couèk

mort, « foutu ». Onomatopée ?

==== Couincre (couêkre): frère des écoles catholi- ques, « l'école des couincres », l'école des frères

Courir au feu

avoir un pantalon trop court.

Court

«j'ai 5 francs trop court » (il me manque 5 francs), flandricisme.

Courte boisson

alcool. Ce terme est d'ori- gine maritime ==== l'alcool servait à désinfecter l'eau douce et à la rendre potable. « Il s'adonne à la courte boisson » (c'est un ivrogne).

Coustre

instituteur, du Fl koester (bedeau puis instituteur, mĂŞme prononciation).

Crabe

« On dirait un crabe qui a raté la marée » (il fait une sale tête).

Crabemol

crabe mou (appât pour la pêche). Crachoir. « C'est à lui l' crachoir » (c'est toujours'lui qui parle).

Craquelin

petit garçon chétif.

Craquelint'che

morceau qui reste quand on fait fondre la panne pour faire le saindoux (graillon), diminutif du précédent ?

Craquelot

hareng fumé, personne maigre, du Fl krakelo.

Craquendoule

crottes de l'âne de Saint Martin, petits gâteaux.

Creule

voir kreule.

Creut'che

gosse. Diminutif de creute « mon creut' che » ==== ma petite crotte.

Creut'che-skoĂ´ll

Ă©cole maternelle, du Fl kreutje school.

Creute

petit coquillage, bigomeau, crotte de nez.

Creuteneuze

bigomeau nasal, celui qui se nettoie le nez avec le doigt, du Fl kreute- neuse (signifie « nez sale »).

Criminel

saoul, ivre, du Fl krimineel zat.

Criminel bataillon

forme accentuée du précédent.

Crim' gite

criminel avec la gite correspon- dante.

Criminel dématé

ivre mort (à la dérive comme un bateau dématé).

CroĂŻe

corbeau, curé, du Fl kraey. « T'es noir comme croïe ».

Croisade

croisement, Frd.

Cromme

tordu, du Fl krom « il est tout cromme ».

Crommenek

cou tordu, du Fl kromme nek.

Crommeneuze

nez tordu, du Fl kromme

Crommenhouck

virage brutal d'une route ou d'un canal, du Fl krommenhoek (littéra- lement ==== coin tordu).

Crommepatte

patte tordue, du Fl kromme- poot (la prononciation « patte » vient de l'influence française à Dunkerque ; on pro- nonce également crommenpoôte).

Crop'

« boule » «j'ai l' crop' » (j'ai une boule dans la gorge), du Fl krop (chignon, gésier, laitue).

Crop'tche

trognon, coeur de salade, chignon. DĂ©signe Ă©galement un p'tit tas (dans un chahut), du Fl kropje, diminutif de krop.

Crou-crou (ĂŞtre Ă )

accroupi (ĂŞtre), Ă  crou- peton, du Pi.

Croumire

bonbon brun et blanc.

Croute

cuite, « il a sa croute ».

CrĂ»

froid, frais. « L'air al est crû » (l'air est frais), « i'fait cru contre hier, il a rimé » (il fait plus froid qu'hier, il a gelé blanc).

Cruper

ramper, marcher Ă  quatre pattes, du Fl kruypen ou kruupen.

Curieuse neuze

méle tout, gâte sauce, du Fl neuze et Fr curieuse (utilisé en west- vlaemsch).

 
parlerdunkerquois/c.txt · Dernière modification: 2019/01/30 23:09 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki