Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

saintmartin:4questions [2019/01/30 23:09]
saintmartin:4questions [2019/01/30 23:09] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +==== LA FETE DE LA SAINT-MARTIN EN QUATRE QUESTIONS ====
 + 
 +=== Qui est Saint-Martin ? ===
 + 
 +Bien avant d’aller faire promener son âne dans nos dunes, celui qui allait faire carrière sous le nom de Saint Martin Ă©tait soldat romain. Un jour, celui-ci donna, Ă  Amiens, la moitiĂ© de son manteau Ă  un mendiant. Le petit JĂ©sus ne resta pas insensible Ă  cet acte de gĂ©nĂ©rositĂ© puisqu’il apparut la nuit suivante auprès du futur saint, vĂŞtu du manteau en question. Ce fut le commencement d’une grande carrière ecclĂ©siastique,​ basĂ©e sur le schĂ©ma classique apparition-vocation-bĂ©atification.
 +
 +Saint Martin, devenu par la suite Ă©vĂŞque de Tours, joua un rĂ´le important dans l’évangĂ©lisation de la Gaule, et plusieurs milliers d’églises portent aujourd’hui son nom en France.
 + 
 +=== Pourquoi Saint-Martin est-il venu chĂ´ler a Dunkerque ? ===
 +
 +C’est Ă  la fin du IVe siècle que Saint-Martin se retrouva Ă  faire le pekebroucke avec des pĂŞcheurs dunkerquois. Devant se rendre Ă  Trèves, l’évĂŞque de Tours (Saint-Martin,​ donc, pour ceux qui suivent) en profita pour rĂ©pandre la bonne parole sur ces terres du Nord de la Gaule. Il se rendit dans les quelques villages de pĂŞcheurs Ă©tablis en dĂ©pit des fluctuations du littoral, très importantes Ă  l’époque,​ et auxquelles seule la poldĂ©risation mettra, bien plus tard, un terme.
 + 
 +=== Pourquoi Saint-Martin est-il a l’origine d’une fete dunkerquoise ? === 
 +
 +Mais un beau soir, notre babbelaere, tout occupĂ© Ă  tenter de convertir les autochtones,​ ne vit pas le temps passer, et quand il voulut reprendre la route accompagnĂ© de son âne, il faisait noir comme peckedoun’cre. Et plus moyen de retrouver l’âne, qui s’était Ă©loignĂ© !
 +
 +Heureusement,​ le saint homme reçut immĂ©diatement l’aide des pĂŞcheurs du coin, qui lui offrirent l’hospitalitĂ©,​ mais aussi de tous leurs m’tits bout’che, qui eux partirent Ă  la recherche de l’animal, après avoir enfilĂ© les bottes et les manteaux de leurs pères. GuidĂ©s Ă  travers la nuit noire par de nombreuses torches et manifestant leur prĂ©sence Ă  grand renfort de teutres, les enfants retrouvèrent rapidement l’âne, qui broutait paisiblement au milieu des dunes. Ils entamèrent alors un retour triomphal accompagnĂ©s du baudet, dans une ambiance de fĂŞte, gardant toutes leurs lumières allumĂ©es et continuant Ă  s’époumoner dans leurs instruments de fortune.
 +
 +La joie et la reconnaissance de Saint Martin furent grandes, et l’on sait combien l’évĂŞque est gĂ©nĂ©reux. Mais il vivait dans le dĂ©nouement,​ ayant renoncĂ© aux biens matĂ©riels, et n’avait pas grand choses Ă  proposer Ă  la joyeuse troupe d’enfants… Il rassembla alors les crottes (en flamand volaeren) laissĂ©es par son âne et les transforma en petits pains, pour le plus grand plaisir de tous. Les volaeren et croquendoules,​ spĂ©cialitĂ©s boulangères de la fĂŞte de la Saint-Martin,​ Ă©taient nĂ©s.
 +
 +Depuis, tous les ans Ă  la mĂŞme Ă©poque, en ces jours oĂą la nuit tombe dès la fin de l’après-midi,​ des processions d’enfants se mettent en route, dans toutes les villes de Dunkerque et des alentours. Les jeunes dunkerquois sortent munis de lanternes et chantent Ă  tue-tĂŞte : ils commĂ©morent ainsi l’hĂ©roĂŻque recherche de l’âne de Saint-Martin,​ et auront droit, eux aussi, au moment de la dislocation du cortège, Ă  leurs volaeren.
 + 
 +=== La Saint-Martin est-elle une fĂŞte religieuse ? ===
 +
 +Les paroles des chansons suffisent Ă  dĂ©montrer que tout cela n’est pas très catholique… La cĂ©lĂ©bration de la Saint-Martin,​ si elle est liĂ©e Ă  un personnage clef de l’histoire de la chrĂ©tientĂ©,​ n’a aucun lien avec une quelconque cĂ©rĂ©monie liturgique. Comme beaucoup de fĂŞtes, elle puise ses origines dans la culture judĂ©o-chrĂ©tienne de notre territoire, mais est devenue un rite athĂ©e. L’arrière-plan religieux n’est pas plus marquĂ© pour NoĂ«l et ses sapins ou Pâques et ses oeufs que pour Saint-Martin et ses volaeren. Au mĂŞme titre que ces festivitĂ©s,​ Saint-Martin est d’ailleurs Ă©voquĂ©e voire fĂŞtĂ©e dans les Ă©coles laĂŻques. C’est une fĂŞte populaire, qui a toujours Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©e Ă  Dunkerque, et ce peut-ĂŞtre mĂŞme dès avant la fondation de la ville.
 +
  
 
saintmartin/4questions.txt · Dernière modification: 2019/01/30 23:09 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki