Manifeste contre la laideur consumériste ricaine

img3.jpg En cette période automnale propice à la nostalgie, je me revois quelques années en arrière, déambuler derrière un saint homme qui soit disant avait bu trop de vin et son âne. Nous étions des milliers d'enfants, équipés de betteraves ouvragées par nos soins, de lanternes multicolores en papier, à former un long serpent lumineux et chantant à travers les rues de Dunkerque. Après avoir défilé des heures dans le froid mordant de novembre, nous nous régalions d'un bon volaeren et d'un chocolat bien chaud.

Cette simplicité, cette convivialité de la Saint Martin en faisaient le succès car elles correspondaient bien aux valeurs de nos contrées. On pourra rapprocher notre attachement au soldat romain à celui que témoignent nos voisins wallons et lorrains à Saint Nicolas. Cette diversité folklorique est une des richesses de l'Europe et permet à chacune des régions de garder son identité et de souder ses populations.

Malheureusement, ces moments de cohésion locale sont menacés par les tentations globalisatrices et bassement mercantilistes de nos amis américains. Comme si cela ne suffisait pas, après avoir inondé le vieux continent de “junk food”, de sous-cinéma, de pop jetable et de concepts économiques inhumains, l'oncle Sam nous envoie la quintessence de l'esprit ricain : une “fête” laide (l'orange domine, ne l'oubliez pas), sans aucun fondement historique, matérialiste et idiote. Merci à vous, Mc Donalds, Haribo, Disney et autres d'avoir abruti les jeunes générations avec vos opérations commerciales Halloween. Mais réjouissons-nous, l'Europe rattrape à grandes marches les Etats-Unis sur la voie de la décadence physique (on remarque une élévation du poids des jeunes assez sensible) et surtout intellectuelle. Soyons justes, les Etats-Unis n'ont pas le monopole de la laideur institutionnalisée à des fins consuméristes, je pense ici au Japon et à ses inénarrables Pokémon. Nous sommes également coupables en Europe de nous donner bonne conscience en inventant à cette mascarade des prétendues origines celtiques…et “puis c'est une période où il n'y avait pas de fête pour les enfants, il faut bien qu'ils s'amusent”…oui, mais pas dans l'abrutissement le plus total.

Sur ce, bonne fête des morts…

UNHAPPY, UNHAPPY HALLOWEEN, HALLOWEEN, HALLOWEEN..

 
saintmartin/haloween.txt · Dernière modification: 2019/01/30 23:09 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki