LES CĂ” D'LA BANDE

confrerie_tambours_majors.jpg

Toutes les informations et photographies (ou presque) des pages qui suivent sont tirées du livre “L'CÔ, petites histoires des Tambours-Majors de la Bande des Pêcheurs” de Stéphane Verstaevel-Magnier

Ci-dessus les pères fondateurs de la confrérie des Tambours-Majors

Choisi la ville d'où qu'tu fais la bande et découvre son Tambour-Major :

Ou bien un CĂ´ directement:

INTRODUCTION

Pourquoi un Tambour Major Ă  la tĂŞte de la bande ?

On ne saurait le dire ! Plusieurs hypothèses sont possibles : une parodie de défilé militaire napoléonien comme le suggère le costume de grognard ou alors est -il le successeur de celui qui dirigeait les fifres et cornemuses lors des sorties des géants ? Les premières traces écrites faisant référence à un tambour major datent du milieu du XIX siècle. C'était Pintje Bier, une célébrité dunkerquoise très populaire.

Appellation Cô d'origine contrôlée !

C'est Jean-François Marchel qui lança la lignée des Cô (diminutif de François) après la guerre de 1870. Cô devait être suivi d'un nom d“alcool, tradition qui s'est maintenu jusqu'à nos jours. Jean-François se donna le nom de Cô-Genièvre et resta en place plus de 40 ans. Il fut suivi de Cô-gnac, Cô-Pinard, Cô-Schnick, Cô-Trois-Six, Cô-Schlock et Cô-Pinard II bien sûr.

 
tambourmajor/knr.txt · Dernière modification: 2012/10/23 11:53 (modification externe)
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki